Liste des auteurs du site

Milady Romance
Auteurs
Parutions Pemberley
Parutions Central Park
Parutions Vendôme
Parutions Grand Format
Parutions Romantica

J'ai Lu - Grand Format
Parutions de l'année

Aventures et Passions
Auteurs et Genres
Parutions de l'année
Vos cotations
           

Barbara Cartland
Fiche auteur
Parutions de l'année
Vos cotations
           

Promesses
(Anciens noms :
Amour et Destin
Romance d'aujourd'hui
Auteurs
Parutions de l'année
Vos cotations
           

Romantic Suspense
(Ancien nom : Frissons et Suspense)
Auteurs
Parutions de l'année
Vos cotations
           

Nora Roberts
Fiche auteur
Parutions de l'année
Vos cotations
           

Crépuscule
(Anciens noms :
Amour et Mystère
Mondes Mystérieux
Imaginaire)
Auteurs et Genres
Parutions de l'année
Vos cotations
           

Passion Intense
Auteurs
Parutions de l'année
Vos cotations
           

Harlequin
Nos auteurs Harlequin préférés

Anciennes collections

   

Madeline Hunter

La biographie officielle courte :

Madeline Hunter a été saluée comme «l’un des plus brillants nouveaux auteurs du genre». Ses romances historiques ont reçu d’excellentes critiques et de nombreuses récompenses et ont été des best-sellers. Elle a été trois fois finaliste des Rita awards. Madeline vit en Pennsylvanie avec son mari et ses deux fils.

La présentation longue, bavarde et décousue :

C’est difficile à croire qu’il ne se soit écoulé que trois ans depuis que j’ai écrit la présentation ci-dessous. Je suis heureuse de dire que les informations personnelles sont toujours valables. Mes fils sont plus âgés et l’un d’eux n’est plus un adolescent depuis deux ans. Notre chien est toujours adorable et le chat continue à nous dresser à le servir.

Les plus grandes, et merveilleuses, surprises sont intervenues dans ma carrière d’écrivain. J’ai eu la chance que mon éditeur publie successivement six de mes romans en à peine plus de deux ans. Le soutien que j’ai reçu des lectrices et des critiques a été incroyable, et je suis reconnaissante à toutes celles qui prennent le temps de lire l’un de mes livres.

Au moment où je rédige ce texte, je n’ai rien publié depuis plus d’un an. Ceci parce que m’on éditeur prévoit de faire paraître mes prochains romans l’un à la suite de l’autre sur une période de trois mois. Comme ils forment une série, avec des personnages communs, la décision a été prise d’expérimenter ce calendrier de publication inhabituel. La présentation de cette série se trouve sur mon site Web, et j’espère que vous tenterez l’aventure avec l’une de ces histoires lorsqu’elles commenceront à paraître en Octobre 2003. Ce ne sont pas des romances médiévales, comme mes premiers romans, elles se situent au début du XIXème siècle. Bien que la première soit une Régence, les suivantes se déroulent plus tard, dans ce monde pré-Victorien de grandes transitions dans la société, la culture et la politique. Du point de vue artistique, c’est la période «Romantique» et de bien des façons l’art et la musique de l’époque ont influencé mon imagination et mon écriture. Les lectrices n’ont pas besoin de connaître la période pour lire les histoires, ceci dit. Et bien que ce soit une série, chaque roman peut se lire séparément et il n’est pas nécessaire de les lire dans l’ordre.

Je poursuis cette présentation, parce que la biographie officielle ne dit pas grand chose de moi ni de mon métier d’auteur. Elle ne mentionne pas, par exemple, que j’ai aussi travaillé comme employée de bureau, démarcheuse téléphonique et derrière le comptoir d’une épicerie. Ces emplois m’ont appris beaucoup, et ont été de belles occasions d’observer comment les gens se comportent les uns envers les autres, ce qui est très important à étudier pour un auteur.

Elle mentionne mon merveilleux époux et mes deux fils, mais ne parle pas de l’aide qu’ils m’apportent ni de la façon dont mes responsabilités en temps que mère et épouse façonnent mes journées. Il y a des après-midi où les activités extrascolaires font que je suis dans ma voiture pendant quatre heures, à déposer et aller chercher les enfants. Lorsque j’arrive enfin à la maison ces jours-là, je me rends généralement compte que je n’ai rien prévu pour le dîner. J’essaie d’arranger les choses en annonçant gaiement que c’est la soirée «libre choix», en d’autres termes, chacun se débrouille et bonne chance. Mon plus jeune fils pense encore que c’est génial, cher garçon. Les plus âgés sourient avec indulgence, mais je sais ce qu’ils pensent. Encore ? Ils se plaignent rarement, toutefois. S’ils le font, j’avoue que la situation est déplorable et qu’à mon avis ils devraient virer le cuisinier.

Deux autres membres de la famille insistent pour être inclus dans ma biographie. Nous partageons notre maison avec un chien, un adorable bâtard tout rond. Elle est ronde parce que je ne peux résister à ses regards suppliants et que je lui donne les restes. Pour compléter le tableau, un chat noir condescend à vivre avec nous. Il a, pour être poli, une personnalité très particulière. Il a réussi à faire de ses prérogatives une composante importante des rythmes de notre vie de famille.

Dans mon autre vie je suis professeur à l’université, ce qui a affecté mon écriture de plusieurs façons. L’accès à une bonne bibliothèque est toujours le bien venu pour un écrivain, surtout ceux qui situent leurs histoires dans un contexte historique. Et ce qui est plus important encore, le contact avec les étudiants me garde fraîche, alerte et pleine d’énergie, et combat ma tendance à penser, à certains moments, comme une vieille peau. Bien que j’adore écrire des romans, j’aime aussi enseigner et je ne peux imaginer faire l’un sans l’autre.

Mon parcours pour devenir auteur de romance a été long. J’ai écrit depuis que j’ai su lire, et mes premiers travaux étaient de la fiction. Adulte, cependant, je me suis tournée vers le journalisme. J’ai eu quelque succès en écrivant des articles pour des magazines nationaux, et j’ai envisagé d’en faire mon métier. Cependant j’ai décidé que ce ne serait pas très satisfaisant, étant donné que mon premier amour était la fiction. Sachant que les écrivains ne gagnent généralement pas beaucoup d’argent, je me suis dit que je pourrais aussi bien être pauvre tout en faisant ce que j’avais envie de faire.

Lorsque mon premier fils est né, j’ai pris un bref congé d’environ cinq ans où je n’ai pas travaillé à l’extérieur. Pendant cette période j’ai écrit deux romans. Le premier était un policier. On dit toujours d’écrire à propos de ce que l’on connaît, et comme la plus grande expérience de ma vie à l’époque avait été d’aller à l’université, c’est là où j’ai situé le livre. Il était mal écrit, mais j’ai appris beaucoup sur la façon de structurer les scènes et de développer une histoire de la longueur d’un roman.

Mon roman suivant peut être décrit comme une saga familiale. Le fait que j’aie du mal à le décrire est très significatif. Il était situé au début du siècle, dans la communauté immigrée de New York. Il incluait certaines histoires et situations que m’avaient racontées mes parents et grand parents. Je suis d’origine Italienne et mes personnages étaient italiens.

Je pense que ce roman était bien écrit. Son gros problème était qu’il ne finissait jamais vraiment. Oh il s’arrêtait, mais ce n’est pas la même chose. J’ai essayé de le vendre à quelques éditeurs, j’ai reçu des lettres très encourageantes, mais aucune proposition. Ces lettres de refus insistaient sur le premier point que j’ai mentionné, ce roman ne faisait partie d’aucun genre littéraire. Il y avait une grande partie de romance, mais ce n’en était pas vraiment une, par exemple.

A suivi une longue période où je n’ai plus écrit de fiction. J’ai commencé mon métier actuel, et j’avais peu de temps à consacrer à l’écriture. Je me suis lancée dans un projet de longue haleine : faire des recherches et rédiger un livre dans ma discipline. Avec mes responsabilités familiales (mes fils étaient petits alors), je n’avais pas de temps libre.

Lorsque ce livre a été terminé et imprimé, j’ai eu besoin de décompresser. A la même période une amie m’a mis un roman d’amour entre les mains. C’était un vieux livre de Roberta Gellis. Aussitôt que j’ai commencé à le lire, j’ai été stupéfaite. Voilà un roman bien écrit avec une vraie histoire. Il y avait cette intrigue bien rythmée (et des scènes d’amour formidables). Un merveilleux contexte historique (et des scènes d’amour géniales). Des personnages crédibles avec des émotions complexes (est-ce que je vous ai dit qu’il y avait des scènes d’amour…) Je l’ai trouvé captivant.

J’ai lu d’autres romans du même auteur et de beaucoup d’autres. J’ai passé environ deux ans à lire des romans d’amour, anciens et récents. Un jour, une histoire à moi s’est glissée dans ma tête et a refusé d’en sortir. J’ai passé des mois à jouer avec, à la modifier, à la développer. Cela faisait si longtemps que je n’avais plus utilisé cette partie de mon cerveau que c’était grisant. Finalement, pour essayer d’exorciser cette histoire, j’ai commencé à la rédiger.

A ce moment-là je ne pensais pas à vendre le roman. Cependant, après avoir écrit environ 100 pages, je l’ai donné à mon amie lectrice de romance. Elle m’a encouragée à terminer. Ce livre n’était pas By arrangement. C’était l’histoire de Morvan, qui est le frère de Christina, l’héroïne de By arrangement. Ce dernier a été écrit ensuite, la façon dont c’est arrivé est une étrange expérience.

Dans ce premier roman, j’ai doté Morvan d’une histoire qui incluait une soeur à Londres, laquelle avait épousé un marchand. A la moitié de l’histoire, Morvan et l’héroïne se rendaient à Londres et le lecteur rencontrait la sœur et le beau-frère. Je me souviens encore lorsque j’ai écrit la scène où David d’Abyndon, le marchand, apparaissait pour la première fois. Il a fait son entrée, très vivant et terriblement sexy, et lui et Christina ont commencé à essayer de voler la vedette du livre.

J’ai écrit une scène entre eux deux et, dans le dialogue, ils faisaient référence à leur propre histoire d’amour. J’ai arrêté après dix pages, je savais que je ne pouvais inclure cela, c’était une tout autre histoire. Mais c’était aussi une histoire merveilleuse. J’ai conclu un arrangement avec David : Attends jusqu’à ce que j’ai fini celui-là, lui ai-je dit, et j’écrirai un livre juste pour toi.

C’est ce que j’ai fait. J’ai terminé l’histoire de Morvan et je me suis consacrée à David et Christina. Je n’avais pas d’intrigue ni de synopsis, juste un début et une fin, et deux personnages qui vivaient littéralement dans ma tête. Le reste a été magique.

J’ai appris que ce n’est pas toujours le cas et qu’un écrivain ne peut attendre que les livres s’écrivent d’eux-mêmes. Souvent, c’est un travail très dur. J’ai aussi appris que les scènes frustrantes et laborieuses sont parfois meilleures que celles qui semblent s’écrire toutes seules. Cependant, lorsqu’un roman entier s’écrit pratiquement tout seul, il aura une place spéciale dans le cœur de son auteur pour toujours.

Biographie traduite de sont site : www.madelinehunter.com

Bibliographie complète à fin 2007.



Bibliographie

Titre
 Français/Version Originale
EditeurGenreAnnéeCoteAchat
Fr / Can.
 -
 Tapestry : An interrupted tapestry

2002-
    -
    -
Série : Fairbourne quartet
Titre
 Français/Version Originale
EditeurGenreAnnéeCoteAchat
Fr / Can.
 -
 The surrender of Miss Fairbourne

2012-
    VO
    VO
 -
 The conquest of Lady Cassandra

2012-
    VO
    VO
 -
 The counterfeit mistress

2013-
    VO
    VO
Série : Les séducteurs
Titre
 Français/Version Originale
EditeurGenreAnnéeCoteAchat
Fr / Can.
 -
 The seducer

2003
2
    VO
    VO
 -
 The saint

2003
3
    VO
    VO
 -
 The charmer

2003
1
    VO
    VO
 -
 The sinner

2003-
    VO
    VO
 La fuite de Pénélope
 The romantic

J'ai Lu

2004
14
    P
    P
 -
 Lord of sin

2005-
    VO
    VO
 -
 Lady of sin

2006-
    VO
    VO
Série : Médiévale
Titre
 Français/Version Originale
EditeurGenreAnnéeCoteAchat
Fr / Can.
 -
 By possession

2000-
    VO
    VO
 -
 By design

2000-
    VO
    VO
 La tentation de Nesta
 Stealing heaven

J'ai Lu

2002
27
    P
    P
 -
 By arrangement

2000
1
    VO
    VO
 -
 The protector

2001-
    VO
    VO
 -
 Lord of the thousand nights

2002
1
    VO
    VO
Série : Rarest Blooms
Titre
 Français/Version Originale
EditeurGenreAnnéeCoteAchat
Fr / Can.
 Audrianna
 Ravishing in red

J'ai Lu

Régence2010
25
    P VO
    P VO
 Verity
 Provocative in pearls

J'ai Lu

Régence2010
17
    P VO
    P VO
 Celia
 Sinful in satin

J'ai Lu

Régence2010
12
    P VO
    P VO
 Daphné
 Dangerous in diamonds

J'ai Lu

Régence2011
18
    P VO
    P VO
Série : Rothwell
Titre
 Français/Version Originale
EditeurGenreAnnéeCoteAchat
Fr / Can.
 Tromperie et séduction
 The rules of seduction

J'ai Lu

Régence2006
32
    P VO
    P VO
 Le manuscrit du déshonneur
 Lessons of desire

J'ai Lu

Régence2007
33
    P VO
    P VO
 -
 Secrets of surrender

Régence2008
1
    VO
    VO
 -
 The sins of Lord Easterbrook

Régence2009
1
    VO
    VO

Accueil   EMail   Mailing-List   Forum
Visuels "Pierres précieuses" réalisés par Polaris ©2005