Le site francophone dédié au roman féminin

Lhattie Haniel - Mois de la Romance 2017

Les Romantiques - 28/08/2017

Le pouvoir de la Romance

J’ai toujours eu l’âme romantique. Petite, j’attendais le Prince charmant. Celui qui allait me faire sourire éternellement, me rendre heureuse comme dans les dessins animés de Disney. Adolescente, je me suis aperçue qu’il existait plusieurs Princes et qu'ils n'étaient pas tous charmants ! La beauté a parfois ses vices et sous couvert de celle-ci, la réalité revient vite au grand galop. En fin de compte, j’ai essayé de m’attacher à la beauté intérieure qui méritait plus d’attention selon moi, mais je suis vite revenue au physique. Ah, les ados !

Puis un jour, mon cœur de femme a été chamboulé par un homme. Mon Prince charmant est arrivé. Le mien. Celui que mère Nature a créé uniquement pour moi. Oh, il n’était pas sur son destrier, non ! Mais il était là pour moi, j’en avais la certitude. Son regard a croisé le mien et jamais plus nous n’avons décroché nos regards.

Le pouvoir de la romance se trouve partout, tout autour de nous. C’est un sentiment, un instant, une magie qui ne se voit pas, mais se ressent au fond du ventre et le remplit de papillons. Ça nous fait battre le cœur et même rater quelques battements. C’est l’échange d’un regard avec l’être aimé et parfois même avec un total inconnu. C’est l’envie d’être transporté rien qu’en se trouvant dans les bras de son âme sœur. C’est se sentir aimé même dans les moments les plus tristes ; se sentir chavirer sans pouvoir contrôler quoi que ce soit. C’est lâcher prise, aimer et se laisser aimer.

C’est également un énorme pouvoir par les mots. Lire une romance, c’est assurément se sentir transporté, être rempli d’émois et de sentiments contradictoires. C’est avancer avec une héroïne et garder espoir avec elle jusqu'à la fin. Je lis et j’écris de la romance, car j’adore me sentir le cœur chamboulé et chaviré ; contrarier mes héros pour les faire mieux se retrouver ; leur ajouter quelques embûches pour leur donner l’envie d’être réellement ensemble, car tout ne peut être fleur bleue. Pour moi, les lectrices doivent vivre les émotions que ressentent mes héroïnes afin de s’évader totalement de la vie courante pour rentrer dans leurs histoires. Moi-même, je vis et revis les histoires de mes héros avec beaucoup d’émotions à chaque fois que je les relis. Lire une romance aussi légère et fleur bleue que semée d’embûches et d’amours presque impossibles, c’est être assuré qu’à la fin, tout finira pour le mieux. Et cela, c’est bon pour le cœur, le moral et l’humeur. Pour moi, lire de la Romance doit me rendre heureuse et c’est très souvent le cas !

 

Lhattie Haniel recommande


Valérie Bel auteur d’"Angel & Marie" T1 et 2 (prix du meilleur roman Indé 2017) ainsi que Tamara Balliana auteur de "Love in Provence" (Amazon Publishing). Ce sont deux adorables auteurs que j’ai eu l’opportunité de rencontrer pendant les cinq jours que nous avons passés ensemble sur le stand Amazon au Salon Livre Paris 2017. Depuis, nous échangeons évidemment sur la Romance, sans surprise !

 

Les questions

1 — Parlez-nous d’un moment où vous avez pris conscience du Pouvoir de la Romance.

Le jour où mon tendre m’a laissé un petit mot sur un morceau de papier banal, mais dans lequel il me vouvoyait. Enfin, c’était une toute petite lettre mais, Seigneur ! que c’était bon de la découvrir ! J’étais agréablement surprise, car c’était différent des attentions qu’il a toujours eues envers moi. J’avais l’impression d’être une jeune princesse enfermée dans un couvent recevant une lettre de son amant, tellement ces phrases étaient emplies d'amour. J'avais déjà l’esprit très actif et créatif, mais cette première lettre (car il y en a eu d’autres) m’a mis des idées plein la tête. J’aimais déjà les échanges épistolaires, mais là, c’était romantique à souhait ! Et plus encore lorsque mon tendre aimé est rentré le soir, et sans qu'aucun mot ni aucune musique ne viennent ébranler le silence, il a pris ma main droite dans la sienne et m’a fait danser en chantonnant une chanson. C’était totalement RO MAN TI QUE ! La romance est un pouvoir totalement grisant. Autant sur l’instant présent que dans les souvenirs que l’on s’en fait.

2 — Parlez-nous d’un objet qui évoque des souvenirs puissants pour vous.

Mon alliance. Elle est l’objet représentatif de l’amour que me porte mon tendre époux. Il me l’a passée au doigt avec un regard inoubliable et un sourire qui m’a fait totalement fondre. À chaque fois que je regarde ma main, je revis cet instant magique et des papillons m’envahissent le ventre ardemment. Après tout, je vous rappelle que j’ai épousé Monsieur Darcy !

3 — Parlez-nous d’un mot qui a beaucoup de pouvoir à vos yeux.

Le Respect. Il signifie pour moi l’amour et l’égard que l’on me porte. Sous couvert d’une politesse, il ajoute l’amour qui en découle lorsque celui-ci est donné naturellement. Le respect mutuel est un pouvoir offert qui ouvre les portes à l’amour entre deux êtres tournés l’un vers l’autre, mais qui regardent dans la même direction…

4 — Parlez-nous d’un livre puissant que vous avez lu cette année (ou d’un livre que vous n’avez jamais pu oublier).

"Autant en emporte le vent" de Margaret Mitchell. J’ai adoré non seulement la plume, mais également cette description, cette romance semée d’embûches et d’amours impossibles. J’aime la diversité des personnages et les décors posés. J’ai la chance d’avoir une vieille édition que j’ai pu lire enfant avant de voir le film, que j’ai évidemment adoré. J’aime énormément les histoires avec plusieurs niveaux de personnages. Je trouve que les personnages secondaires donnent de la profondeur à l’histoire, c’est pourquoi j’adore en doter toutes mes romances.

5 — Parlez-nous d’une personne qui a eu une puissante influence sur votre vie.

Mon époux (encore et toujours, même si ma fille est ma muse pour mes héroïnes). C’est un être positif qui me fait avancer et qui est toujours derrière moi. C’est également mon inspiration, car beaucoup de mes héros ont son allure ou son caractère. Il m’encourage dans tous les instants de ma vie et me rassure lorsque cela est nécessaire. Je ne lâche rien grâce à lui. J’ai pris un virage à quatre-vingt-dix degrés dans ma vie professionnelle, et aujourd’hui, je me consacre à cent pour cent à l’écriture, car je sais qu’il croit en moi tout comme ma fille, et c’est important de se sentir entourée et soutenue ainsi par les siens.

 

Le concours

L'auteur offre un lot de marque-pages enrubannés de toutes ses romances, soit huit marque-pages dédicacés, ainsi qu’un bracelet porte-bonheur «Il était une fois la Romance…»

La gagnante sera tirée au sort parmi les personnes qui posteront un commantaire de cet article.

 

Lhattie Haniel

Née en France, Lhattie Haniel est bercée par la Bibliothèque Rose de la Comtesse de Ségur. Après avoir lu plus de cent fois "Les malheurs de Sophie", "Les petites filles modèles" ainsi que "Les caprices de Gisèle", elle s’évade avec Victor Hugo ainsi qu’avec les Lettres de Madame de Sévigné et bien d’autres grands auteurs français tout en s’attachant aux personnages d’un roman qu’elle affectionne particulièrement, "Les quatre filles du docteur March" de l’écrivain américaine Louisa May Alcott. Lhattie Haniel finit par tomber dans la littérature anglo-saxonne et c’est dans l’univers de Jane Austen que son esprit romanesque se manifeste. Pourtant, c’est à plus de quarante ans qu’elle écrit sa première romance portant sur l’univers étendu d’"Orgueil & Préjugés" : "Lady Rose & Miss Darcy", deux cœurs à prendre… À la suite de la publication de celle-ci, cette romancière indépendante ne repose pas sa plume. C’est ainsi que naissent cinq autres romances historiques et une romance contemporaine. En 2016, Lhattie Haniel est lauréate lors du speed-dating organisé par Amazon France au salon Livre Paris avec l’une de ses romances, "Un accord incongru" ! Chacune de ses romances est attendue avec impatience par ses lectrices, alors Lhattie Haniel qui se consacre quotidiennement à l’écriture a déjà repris sa plume, sous laquelle les mots glissent avec toute la passion qui la caractérise…


Commentaires

Marie-Laure (le 28/08/2017)
Le mois de la romance se poursuit avec une bien jolie histoire d'amour dans la vraie vie :-)

Fabiola (le 28/08/2017)
Très jolie histoire Lhattie, merci. Par contre, j'enfourche mon "cheval de bataille" en précisant qu'Autant en emporte le vent n'est pas une romance. Sinon c'est tout pour aujourd'hui lol A bientôt

Lhattie H (le 28/08/2017)
Chère Marie-Laure, votre message me va droit au cœur ?? merci????

Lhattie H (le 28/08/2017)
Ma chère Fabiola, sans vouloir vraiment te contredire, Autant en emporte le vent a toujours été classé dans plusieurs genres : Drame, Guerre et Romance????????

Lhattie H (le 28/08/2017)
Rhooo ! Mes smileys se transforment en points d'interrogation !;/

marie lerouge (le 29/08/2017)
Le pouvoir de la Romance dans la vie et le pouvoir de la Romance dans les livres que nous écrivons ou que nous lisons. C'est bien d'avoir vu double Lhattie ;)Comme quoi en amour tout s'entremêle: le vécu et le rêvé.

karine (le 29/08/2017)
Quelle magnifique interview qui nous permet de te connaître un peu mieux et qui prouve que le fait d'écrire ou lire de la romance n'est pas incompatible avec une vie amoureuse comblée dans la vraie vie et j'en sais quelque chose avec mon propre Mr Darcy. Mon alliance est également l'objet le plus cher à mon cœur pour tout ce qu'elle représente. Merci à ton Mr Darcy d'avoir cru en toi et de t'avoir encouragé pour le plus grand bonheur de tes lectrices qui attendent tes prochains ouvrages avec impatience.

Lhattie H (le 29/08/2017)
Merci Marie. C'est tout à fait ça, vivre un rêve ;))

Lhattie H (le 29/08/2017)
Ma Chère Karine, tu m'as totalement percée à jour ! Et je ne suis pas étonnée de tes propos, car tu as aussi la chance d'avoir un Mr. Darcy qui partage ta vie. Pour ce qui est de l'écriture, j'ai la chance de t'avoir en bêta-lectrice. Tu fais donc partie de mon "succès" et plus encore concernant ma prochaine Romance historique "Victoria Hall" dont il ne me reste que peu d'écriture à coucher sur le papier. Donc, à très vite ! ;))

Fabiola (le 30/08/2017)
Qu'il soit classé en guerre, drame, ou roman historique, ou même saga familiale (et donc roman féminin) ça ne pose pas de problème vu le sujet traité. Par contre, j'en ai en ce qui concerne le classement en romance. Déjà, la romance en tant que genre n'existait pas quand le livre est sorti lol Ensuite rien que par rapport à la fin, ça ne peut pas être une romance. Compare juste avec ce que tu écris, tu verras la différence de toi-même (à moins que tu me dises qu'il n'y a pas de happy end dans tes derniers textes et là... hum lol

Lhattie H (le 31/08/2017)
Chère Fabiola, que tes propos sont clairs (pour notre époque) et je comprends tout à fait ton point de vue. Néanmoins, ce qui était classé contemporain au siècle dernier, se trouve aujourd'hui classé en historique ;)) Alors, est-ce mon côté romanesque qui fait que je ne vois, dans les dernières lignes d'Autant en emporte le vent, l'espoir de Scarlett de ramener Rhett à elle ? Et vu comment elle agit avec ténacité depuis son plus jeune âge, j'aime à rêver qu'elle y (soit) parvenue même si l'auteur ne l'a pas formulé textuellement. Concernant mes romances, je te rassure, ce sont bien des romances avec une fin heureuse écrite ! ;))

Prénom ou pseudo * :
(Gardez toujours le même pseudo. Les lectrices qui partagent vos goûts pourront ainsi suivre vos commentaires.)
Email :
(Votre email ne sera pas affiché sur le site. Il nous permettra simplement de vous envoyer un petit mot de remerciement.)
Commentaire :
Signature :
 

* : champ obligatoire

Les commentaires sont temporairement désactivés

Les Romantiques sur Twitter  Les Romantiques sur Facebook  Rechercher un livre

 

 

 

 

© Copyright 2012 Les Romantiques
Webdesign Priscilla Saule